8. Mäerz

Internationale Fraendag

  • Deutsch
  • Français
Loading Quotes...

Henriette Clement-Bessling (1891-1958)

La fondatrice du « Foyer de la Femme »

Henriette Bessling est née en 1891 à Rodange. Ensemble avec son mari Hubert Clement, qui devient en 1927 directeur du journal syndical Escher Tageblatt ,1 elle rejoint le mouvement ouvrier. En 1927 Henriette Clement-Bessling fonde le premier groupe local du « Foyer de la Femme » à Esch/Alzette. Dans le courant des années, des sections sont fondées et se développent dans les localités les plus importantes du pays.2 Le but du « Foyer de la Femme » est de conseiller les femmes afin qu’elles gèrent au mieux leur ménage malgré un budget réduit.3 Des activités de loisirs et de bienfaisance jouent également un rôle important, comme par exemple son action vacances pour les enfants. Car ce sont surtout les familles ouvrières qui ressentent les conséquences de la crise économique .

A côté de rubriques sur des questions ménagères ou éducatives, d’innombrables éditoriaux politiques dans l’annexe des femmes du journal « Escher Tageblatt » transmettent des réflexions idéologiques aux lectrices. La Journée de la femme organisée depuis 1929 par le « Foyer de la Femme » joue un rôle important dans la mobilisation : chaque année des conférencières internationales y participent.4

La Seconde Guerre mondiale met provisoirement fin aux activités de toutes les organisations libres, mais après 1945 le « Foyer de la Femme » reprend ses activités sous la direction de Henriette Clement-Bessling.


1 Foyer de la Femme. 70e anniversaire: 1930-2000, Esch-sur-Alzette 2000, p. 24.
2 Lily Krier-Becker, 40 Joer Foyer de la Femme, Esch-sur-Alzette 1968, sans indication de pages.
3 Centre d’information et de documentation des femmes – Thers Bodé (édit.), 274 Adressen für Frauen. Luxemburg und angrenzende Region, Luxembourg 1996, p. 53.
4 Foyer de la Femme. 70e anniversaire: 1930-2000, Esch-sur-Alzette 2000, p. 23.
Print Friendly